L'île des plaisirs 41

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

7 commentaires

Mac_Oneill a dit :

Quelle maladroite cette nelsia XD

et en plus apres elle joue la blasée , jadore XD

20 juin 2009

Mosc a dit :

Très vivantes, ces images ! Ainsi, Dédale avait inventé l'imprimerie et l'industrie du disque, rien que ça ! Qu'est ce qu'a donc imaginé Nil pour sortir de cet endroit ?… Une voile, afin de mettre celles-ci ? Des ailes de tissu ?…

20 juin 2009

Gipo a dit :

Elle est où, l'annexe ? J'aime bien les méthodes pour accélérer le récit : il a trop causé donc son travail est terminé, même si on ne l'a pas vu faire ^^ … (ou ne pas ennuyer, avec Nelsia)

J'aime bien aussi l'explication du disque : à cette époque, la mémorisation de la culture était importante. Car c'était la seule méthode pour la transmettre.

L'écrit ne l'aurait donc pas remplacée directement (du genre : “je ne le sais pas par coeur, mais je sais où retrouver l'info”) servant juste de relais temporaire, le temps d'apprendre sa “leçon” (donc de faire le vrai travail prévu dès le début), comme ces chansons.

Et ce ne serait que plus tard que l'écrit deviendrait un relais plus permanent, entre générations, pour des sujets moins populaires et plus scientifiques, par exemple.

20 juin 2009

Michnik a dit :

Gé-nial!

20 juin 2009

Vertron a dit :

Merci à vous tous de réagir aussi vite !

-> Mac : c'est l'art de donner le change quand on a fait une bêtise !

-> Mosc : L'industrie du disque, je n'y avais pas pensé, mais c'est ça ! ( Ce qui est drôle, c'est que le vrai disque de Phaïstos mesure exactement la taille d'un vinyl 45t !)

-> Gipo :C'est vrai qu'on ne le voit pas beaucoup bosser. Il faut croire qu'il y était depuis un moment avant la 1ère case de la page précédente…

Sinon, l'“annexe” est un petit essai d'une trentaine de pages que j'avais écrit pour moi en 2006, il faut que je trouve le temps de le résumer en 2 ou 3 pages pour que ce soit un peu plus digeste en postface de BD… Je le mettrai sans doute à la fin ici (dans moins d'un mois donc).

Pour l'écriture je pense que tu as raison : les Minoens possédaient d'ailleurs 2 écritures “savantes” : le linéaire A et le linéaire B. Si l'une n'a pas encore été déchiffrée, l'autre servait apparemment surtout à des inventaires comptables. L'écriture ne servait donc, comme tu le dis, qu'à ce qui ne pouvait être mémorisé. D'ailleurs on oublie souvent que au départ la versification (dans Homère par exemple) permettait avant tout de se souvenir de centaines de pages d'épopée, et que rien n'était écrit !

-> Michnik : Merci beaucoup ^^¨

20 juin 2009

Crazy_Cat a dit :

Elle à les pieds résistant en tout cas, des débris dans les pieds ça serait embêtant.

Mais quel est ce plan? Toujours plus brillant que ce mec avec certaine ailes fait à base de goudron et plume en tout cas ( et qui vola trop près du soleil et se crama les fesses……. bon j'déconne )

20 juin 2009

Vertron a dit :

-> Crazy : moi je voyais plutôt une statue genre terre cuite… ça coupe pas trop. ( Et Nelsia doit avoir les pieds durs: il y a au moins 20 pages qu'elle est pieds nus ! )

Sinon, je suis d'accord : cette histoire d'ailes en plume ne tient pas la route !

21 juin 2009